Un manifeste citoyen et responsable pour Castelsarrasin

Je partage

Pour une ville sûre, active, agréable et durable

A la suite de prés de 20 ans d’une gestion « quasi notariale », la commune de Castelsarrasin a enfoui son passé industriel dans un recoin de la mémoire collective. Celle qui était le poumon industriel irriguant plus de la moitié du département s’est endormie sur ce passé glorieux pour se réveiller dans les affres de la réalité d’aujourd’hui : paupérisation, perte d’emplois de production, emplois de service ou de manutention à faibles qualifications, auto-entreprenariat remplaçant le tissus artisanal, ubérisation des tâches à faible rendement… Cette situation dégradée, combinée avec une population vieillissante aux revenus faibles dessine de fait les contours d’une ville moyenne qui peut pourtant se redynamiser en utilisant les nombreux atouts qui sont les siens.

La gestion de la précédente municipalité consistait à thésauriser l’argent public et n’effectuer des dépenses que pour l’immédiateté et/ou pour le prestige avec des réalisations controversées comme la promenade du château ou la place de l’église… L’actuelle a mieux réparti les investissements nécessaires et des améliorations techniques et pratiques (salle de quartier, écoles, voiries du cœur de ville, CCAS…etc…) ont vu le jour justifiant ainsi d’une dépense raisonnée.

Pour autant la première a fait l’impasse sur ce que nous considérons comme fondamental, c’est-à-dire, le social, alors que la suivante est encore bien timide dans ce secteur-là.

La richesse de notre ville vient essentiellement de ses habitants et de la capacité qu’ils auront à mieux vivre à Castelsarrasin en s’appuyant sur des élus-es conscients que la diversité de nos concitoyens-nes est un atout.

Des anciens de CEGEDUR ou d’UNILIN en passant par les saisonniers agricoles, des habitants de Cassenel à ceux de Gandalou, des Cloutiers ou de Bénis, des quartiers populaires de Ducau aux lotissements de Courbieu, cette diversité s’exprime partout sans pour autant être fédératrice et donner du sens à la maison commune Castelsarrasin.

La crise de notre société a depuis longtemps fait irruption dans tous les foyers. Certains s’en sont déjà servis pour accuser l’autre et instiller la haine entre voisins si l’on en juge par la montée des votes d’extrême-droite. Ces instigateurs du rejet de l’autre ne servent que leurs propres intérêts au détriment de l’intérêt collectif, et s’entendent pour faire reculer les principes d’égalité et de fraternité. Dans leur sillage, ils emportent l’adhésion momentanée ou durable d’un nombre important de nos concitoyens-nes qui ne trouvent plus dans la proximité, dans leur quartier, les raisons de bâtir autrement une vie devenue très difficile.

Une municipalité ne peut prétendre combattre pied à pied toute la détresse humaine, la misère et l’incompréhension des enjeux de société qui se jouent chaque jour mais elle peut et elle doit mettre en œuvre des politiques locales adaptées pour renouer des liens, faire reculer l’isolement, favoriser le mieux vivre ensemble. Ne pas le faire est se condamner aux échecs répétés et à la perte de sens du mot politique.

Trop souvent encore, le mot politique est associé à l’incapacité à changer le monde, l’immédiat ou le plus lointain.

Ce manifeste, appelé à grandir, à se modifier se veut un outil pour justement changer la donne, impliquer plus de citoyens-nes dans la réflexion, l’élaboration de solutions aux besoins exprimés, pour permettre la co-gestion des affaires municipales en promouvant de nouvelles relations entre les élus-es et les populations, avec plus de transparence, plus d’interactions.

Les castelsarrasinois-ses ont toutes les raisons de s’emparer de ce manifeste pour en faire un projet pour leur ville, leur quartier. Un projet que nous pourrions porter alors ensemble, avec un collectif « Un Manifeste Pour Castelsarrasin » dont pourra être issue une liste de personnes représentatives de la diversité et de la richesse de notre commune. Cette liste autonome ou non aura la lourde tâche de porter le contenu du manifeste.

Pour une ville sûre, active, agréable et durable

Parce que nous pensons que c’est en bâtissant ensemble que l’on fait aussi reculer les problématiques d’incivilités, de violences, de délits, nous questionnerons les réalités de la délinquance, réelle ou supposée, dans notre ville au filtre de nos propositions mais aussi avec un appui inconditionnel pour la préservation d’un service public de sécurité, notre police nationale et son commissariat. 

Nous travaillerons à la permanence des effectifs avec des moyens matériels suffisants pour que les missions dévolues puissent être menées à bien et dans de bonnes conditions. Un audit avec les forces de police sera effectué.

AXE I: Faire du social, l’outil de l’égalité pour tous les Castelsarrasinois-ses

AXE II : La Démocratie au cœur du projet municipal, pour le renouvellement des pratiques

AXE III : L’écologie, une question d’avenir et de bon sens au service de toutes et tous

AXE IV : Mettre en avant la coopération intercommunale pour réaliser des projets utiles pour chacun